thailyrics.top

เนื้อเพลง 3e mi-temps – la borde

โปรดรอ...

[intro : reportage]
– j’étais pas encore arrivée en suisse, mais c’est comme si j’étais d’jà en suisse hihi..
– et la suisse pour laurence, c’est d’abord le quartier de la borde, [???], l’afrique en plein coeur de lausanne

[intro : jar pacino]
check, 3e mi-temps
jeunes et ambitieux
les princes de la ville, vieux
african united

[couplet]
de temps en temps, j’rêve de tout quitter
dire au revoir au macadam pour ne plus m’sentir impuissant d’vant les vitrines des magasins
j’fais sécher mes larmes
paraît que c’est le sang de l’âme
les frères, on a tous p-ssé l’âge des bouillaveries à l’étalage
ça sent la rage dans les parages, l’esprit en décalage
comprends pourquoi y’a dérapages dans toutes nos escapades (pff)

on s’voyait ballon d’or, mais y’a quelque chose qui a merdé
trop souvent on s’retrouve face à l’échec par excès d’fierté
on rêvait d’ramener téléfoot au synthé’ du quartier
que nos mères puissent orner des plus belles bagues des boutiques cartier
mais la réalité, nous a très vite rattrapé
être noir et venir d’la borde, c’est partir handicapé

la routine nous absente
les poches vides mais la tête pleine
on est pas tous des sales gosses
on veut juste qu’on nous respecte
réussir ou mourir, l’avenir est un c-sse-tête
dehors tu parles dans mon dos, ensuite tu veux que j’te c-sse dettes

il m’faut évacuer
sinon j’vais tous les tuer
l’agent, le quartier, les frères, faudrait qu’on pense à évoluer
on s’ligue contre nous, 2bor entre bois
l’état c’est le loup, on s’graille entre proies
et en attendant [xxx] dans tout ce qu’on entreprend
la mort arrive à l’heure, j’prends ma vie comme un contre-temps

c’est lausanne contre genève, bande contre bande
du plus p’t-t au plus grand, ça paye le sang par le sang
t’as mal au mic, de vendredi à vendredi
t’es impliqué dans tous les pugilats au centre-ville
pour des histoires qui nous concernent pas, on s’entretue

tu penses à tout plaquer l’soir dans ton lit, le ventre vide
et pour nos mères, c’est pire
elles se noient dans l’endettement
se demandent comment on fait pour se procurer de si beaux vêtements
refusent l’idée que leurs fistons f-sse du biff malhonnêtement
t’imagines pas comme j’ai mal quand je l’entends pleurer discrètement (pfff)

la faute à notre entêtement
combien d’victimes rebelles sont de futurs détenus
il faut que ça change hein
ta mère pense toujours que t’es l’plus sage de la bande hein
on est pas cond-mné à l’échec (non)
putain d’système binaire (pfff)
dehors, on t’écrase comme une vermine (vermine)
la loi du plus déterminé

on vit encore en plein apartheid
on vient récupérer c’qui nous appartient
mes gars d’en bas m’ont dit d’monter
me faire descendre aux portes du succès comme brigante
à chaque mère, à chaque père
à chaque frère, à chaque soeur
la fierté … du quartier !

- เนื้อเพลง 3e mi temps

เนื้อเพลงแบบสุ่ม